Investir dans le vin
Acheter des vins spéculatifs
Revendre les vins de sa cave
ATTENTION MEFIANCE !!!


Il existe plusieurs sites proposant d'investir dans le vin en se constituant une cave dans le but spéculatif.
A ce jour (avril 2013), les acteurs deviennent de plus en plus nombreux.
Les moteurs de recherche nous parlent de Patriwine, cavissima, uwine, lacapatrimoniale, patrimoinegrandscrus, labergereinvestment, chateauclassic, emlindex, chateauclassic, investissementvin...
Il doit y en avoir d'autres mais je m'arrête à la première page de mon moteur de recherche.

Le Principe général

Ces sites proposent d'investir, une somme mensuelle ou un apport unique, dans certaines appellations à potentiel (susceptibles d'être spéculatives).

Investir dans le vin grâce aux sites spécialisés:

Tous les sites fonctionnent sensiblement de la même façon.
Les vins sont achetés, stockés à distance, puis revendus en dégageant un bénéfice. Les sites s'occupent de tout !
Cette démarche est donc principalement voir exclusivement financière.
Les prix sont mentionnés HORS TAXES c est très important car si vous décidez de boire vos vins il faudra vous acquitter de la TVA et des frais de ports.
Les exemples fournis donnent envie d'investir, donc soit on fait confiance à ces sites comme à son banquier soit on essaye de se débrouiller seul.
mais est ce si facile ?

Plusieurs règles à respecter:

Il faut savoir miser sur la bonne région viticole, le bon château ou vigneron, le bon millésime, le bon format.
Investir son argent n'est pas sans risque, il est préférable de bien connaître le marché avant d'investir et de ne pas acheter un vin quand il n y a plus de demandes.
Voici quelques questions à se poser et règles de bon sens à respecter pour ne pas regretter ses achats si la démarche est exclusivement spéculative:
Effectivement si on se trompe on peut boire le vin, mais je ne suis pas sur que les lecteurs de cette page soit nombreux à boire des Pétrus à 1500€

Combien investir ?

En investissant dans le vin, il faut se rappeler qu'en cas de coup dur, les vins seront plus ou moins longs à vendre.
Donc il est préférable d'investir, comme pour un placement boursier, de l'argent dont on aura pas besoin à court terme.
Certains sites indiqués en haut de page conseillent d'ailleurs de le faire à hauteur de 10% du patrimoine.

Quelle durée ?

Actuellement, une vision moyen terme est conseillée.
Même si certains vins voient leur valeur flamber en quelques semaines, quelques mois, ce n'est pas le cas pour la majorité des vins.
Il est donc préférable de penser qu'on revendra ses vins dans 5 voir 10 ans et pour certains sans aucun bénéfice.
2008 était le dernier millésime de qualité correcte et "pas trop" cher lors des achats en primeurs dans le Bordelais. Cela a effectivement permis de faire de bons placements.
Mais les millésimes suivants étaient très chers dès leur réservation, les bons placements étaient moins nombreux mais il y en avait quand même.
Il existe des indices plus ou moins "officiels" proposés par certains sites qui montrent une tendance à la baisse sur les placements dans les vins.

Quel format ?

Les vins contenus dans une caisse bois d'origine et fermée ont plus de valeur qu'une bouteille à l'unité.
Une décote est souvent calculée pour du vin en vrac.
Les vins ne s'adressent pas aux mêmes clients, une caisse bois fermée franchira les frontières tandis qu'une bouteille seule ira probablement chez un particulier.
Bien qu'un Magnum soit réputé pour permettre une meilleure évolution du vin, pour la revente le format idéal reste la bouteille de 75Cl. Si vous achetez dans l'unique but de vendre alors privilégiez la caisse de 6 ou 12 et ne l'ouvrez pas...

Où acheter ?

Voici quelques pistes:
Achat en primeur de grandes étiquettes ou des grands seconds du Bordelais (plus risqués).
Consultez les forums des dégustateurs pour connaître les sites fiables où réserver ses vins. (Attention deux ans se passent entre l'achat et la livraison)
Pour les vins prestigieux de Bourgogne et du Rhône, il est préférable de se rapprocher des cavistes ou des sites de petites annonces (vous êtes sur le bon site) pour acheter auprès des particuliers qui se séparent de certaines bouteilles rapidement après achat.
La campagne de primeurs 2012 va commencer dans quelques semaines, cherchez les vins les mieux notés, et soyez réactif car les vins partent parfois en quelques minutes sur certains sites.

Quand vendre ?

Tout dépend de votre optique, comme en bourse certains se contente de 15% de hausser et d'autres attendent de doubler leur mise.
Attention tous les vins ne verront pas leur prix doubler, il s'agit même d'une minorité.
N'oubliez pas qu'il est vivement conseillé d'avoir un lieu de stockage adéquat pour conserver vos vins.
Un vin peu souffré peut très rapidement devenir imbuvable si il est longtemps conservé au dessus de 18°.

Quels vins acheter ?

La liste est longue et à la fois courte. Les vins spéculatifs d'hier ne sont peut être pas ceux de demain.
Nombreux spéculateurs se retrouvent avec des vins achetés très chers et dont la cote a chutée très rapidement depuis leur achat.
Il est donc préférable de diversifier ses achats.
Il existe de vins rares, spéculatifs, recherchés dans chaque régions viticoles (attention cela peut changer en quelques mois).

Il y en a de nombreux en Bourgogne, vous les trouverez facilement.

ENFIN ET SURTOUT


Attention aux frais de garde pour le stockage des vins, aux frais de livraison, aux commissions prises sur les éventuelles plus values réalisées.
Comparer les prix en effet certains vins sont actuellement proposés HORS TAXES plus chers que chez d'autres sites "simplement" marchants.
Que se passe t il si la société fait faillite ?
A priori les plus values sont actuellement peu imposable en dessous de 5000€ de cession mais pour combien de temps ?
Demandez vous qui va racheter vos vins, le prochain client qui voudra débuter un investissement dans le vin ? ou un hypothétique client asiatique ?
Attention à l'évolution des prix qu'indiquée par certains sites, ce ne sera pas forcément votre prix de vente le jour où vous souhaiterez vendre.


Suivi d'un client d'un site d'investissementdans le vin
diffusé sur TF1 en mars 2013...